Prendre un vol nolisé procure de nombreux avantages et se former pour devenir un pilote averti d’avion est une ambition qui se comble assez facilement de nos jours. Trouvez sur notre site toutes les informations liées aux:

  • Formations en pilotage d’avion pour obtenir des certificats reconnus tels que la certification de pilote privé, la licence de pilote professionnel.
  • Vols nolisés pour une prise en charge de A à Z de vos voyages en avion pour les affaires ou pour une découverte intimiste en famille.

Pour cet article d’accueil, nous souhaitons vous entretenir sur les indemnisations des vols nolisés, un sujet épineux du secteur.

L’indemnisation vol nolisé

Si l’on se réfère au règlement CE 261/2004, un vol nolisé peut parfaitement être indemnisé s’il remplit les conditions nécessaires. D’entrée, vous devriez prendre un vol dans un pays membre de l’Union Européenne peu importe votre destination finale.

Toutefois, l’indemnisation peut être possible si le vol part d’un pays non membre de l’UE à condition que l’atterrissage s’y fasse. La compagnie de vol doit être membre de l’organisation.

D’autres conditions d’indemnisation

L’indemnisation d’un vol nolisé répond aux mêmes conditions qu’un vol régulier ainsi qu’un vol low-cost. Une indemnisation est aussi possible si vous êtes en retard de plus de 3 heures à l’atterrissage. Cela est aussi valable en cas d’annulation du vol à cause des soucis techniques et administratif au niveau de la compagnie.

Le montant de l’indemnisation

Notez bien que l’UE a mis des tarifs forfaitaires pour l’indemnisation d’un vol nolisé. Ainsi, tout dépend de la distance effectuée par l’avion.

Un vol de moins de 1500 km est indemnisé à hauteur de 250 euros par passager.

Pour un vol intracommunautaire, le prix augmentera à 400 euros si la distance est au-dessus de 1500 km. Cela est aussi valable pour tous les vols entre 1500 et 3500 km. Au-delà de 3500 km, l’indemnisation sera de 600 euros par personne.